Appel de communication

Pour soumettre une proposition, cliquez ici

Date limite prolongée: 16 février 2018

 

 

 

Les personnes présentant une déficience intellectuelle sont aujourd’hui engagées dans un véritable processus d’émancipation comme en ont connu d’autres groupes de notre société. Pour y parvenir, elles ont impérativement besoin du soutien solidaire de tous ceux qui croient en l’égalité des chances et l’autodétermination des personnes. Ce soutien doit s’actualiser par un travail en réseau efficace, la mise en place de mécanismes d’innovations ouvertes et une diffusion accrue des réalisations des différents partenaires.

L’Université internationale d’été est l’occasion de se réunir avec et autour de personnes présentant une déficience intellectuelle afin de créer de nouvelles synergies pour mieux soutenir ce processus d’émancipation. À travers des présentations, des échanges et des ateliers de travail collaboratif, nous aborderons des dimensions importantes de la vie des personnes présentant une déficience intellectuelle : l’éducation, l’habitat, l’emploi, la vie affective, le vieillissement, etc.

Nous lançons cet appel de communication à travers la francophonie afin de réunir des acteurs de milieux variés concernés par la situation des personnes présentant une déficience intellectuelle et qui souhaitent accroître leur réseau de collaborateurs. Les personnes intéressées sont invitées à soumettre des propositions de communication dans l’une ou l’autre des trois catégories de communications suivantes :

Pratiques innovantes en déficience intellectuelle

La pratique du « par et pour » : les personnes au cœur de leur projet

Enjeux et défis du soutien à l’inclusion sociale

Deux invités de renommée internationale marqueront cette dernière journée bien spéciale :

  • le professeur et chercheur Marc J. Tassé, directeur du Ohio State University (OSU) Nisonger Center, de l’University Center for Excellence in Developmental Disabilities (UCEDD)
  • le docteur Jacques L. Michaud, directeur de la recherche, CHU Ste-Justine et titulaire de la chaire de recherche en déficience intellectuelle Jonathan Bouchard

Les thématiques seront abordées avec flexibilité et les conférenciers pourront choisir un angle particulier pour prendre la parole.