Communiqués

Octobre 2018 – Les actes

Restez à l’affût les actes de la première édition de l’UIEDI qui a eu lieu en mai dernier seront diffusées sur le site web de l’événement et sur la page Facebook au cours des mois de novembre et décembre 2018.

 

 Mai 2018 – Inscription à l’événement

Près de 60 conférenciers de la Suisse, de Belgique, de France et du Québec se réuniront à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) pour discuter de la place des personnes présentant une déficience intellectuelle, dans une société plus inclusive, sous différents angles et thèmes.

Quoi : Université internationale d’été en déficience intellectuelle

Où : Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Quand : Du 14 au 17 mai 2018

Coût : 200 $ (tarif régulier), 100 $ (tarif réduit), gratuit (personnes présentant une déficience intellectuelle et leur accompagnateur)

Les ateliers de travail aborderont notamment le thème de la petite enfance et l’intégration scolaire, la vie affective, amoureuse et sexuelle, la transition vers l’âge adulte ainsi que les rôles sociaux, les arts et les loisirs. Ces conférences participatives s’inscrivent dans le cadre des pratiques innovantes en déficience intellectuelle, et se dérouleront les 14 et 15 mai.

La journée du 16 mai se consacrera à la pratique du « par et pour » les personnes au cœur de leur projet et se conclura par un souper spectacle mettant en vedette la troupe La Gang à Rambrou. Ses artistes ayant un handicap visuel ou un trouble du spectre de l’autisme vous proposent un spectacle en chansons ainsi que des extraits de leur prochaine pièce de théâtre, Le Fantôme de Cartierville, inspiré de l’œuvre d’Oscar Wilde, Le Fantôme de Canterville.

La dernière journée, le 17 mai, accueillera des invités de marque experts dans leur domaine, dont le professeur Marc J. Tassé, directeur du Nisonger Center de l’Université de l’état d’Ohio, et le médecin généticien et chercheur, Jacques L. Michaud, directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et titulaire de la Chaire de recherche en déficience intellectuelle Jonathan Bouchard.